L'ENTREE DES ARTISTES
Compagnie de théâtre
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_joueur
LE JOUEUR D'ECHECS 
avec Francis Huster
de Stefan Zweig, mis en scène par Eric-Emmanuel Schmitt, Steve Suissa 

Théâtre Rive Gauche, Paris

Cette fable palpitante qui nous emmène jusqu'aux frontières de la folie est considérée comme le chef d'oeuvre de Stefan Zweig. Après l'avoir achevé, il se donna la mort ainsi que sa femme, Lotte.

Fuyant la guerre, Stefan Zweig prend le bateau qui l'emporte en Amérique du Sud. Pendant la traversée, un combat s'engage qui le passionne, ainsi que tous les voyageurs : au dessus d'un jeu d'échecs s'affrontent le champion du monde Csentovic, une brute lente, cupide, inculte, antipathique, qui n'a jamais perdu une partie, et le mystérieux Monsieur B, un aristocrate viennois, sensible, raffiné, qui vient d'échapper aux griffes de la Gestapo.

Qui gagnera ? L'intelligence et la culture ont-elles encore une chance dans ce monde qui sombre dans la barbarie ?

- Note d'intention
Dans cette version théâtrale, Eric-Emmanuel Schmitt montre comment cette fable sur les échecs est une confession de Zweig, son oeuvre sans doute la plus autobiographique. Lui qui s'est battu pendant toute sa vie pour la culture et une conception européenne de la civilisation, est bien obligé, face à Hitler, de conclure qu'il a perdu. Plus radical que son héros, il se donnera la mort.

- Note de l'adaptateur
Après 'Le journal d'Anne Frank', nous allons, Francis Huster, Steve Suissa et moi, chercher de nouveau des raisons de vivre et d'espérer chez des personnages que, malheureusement, l'Histoire a fauchés. Anne Frank ou Stefan Zweig n'ont perdu la partie que sur le moment ; cinquante ans plus tard, ils la gagnent : ce sont eux qu'on écoute.
Eric-Emmanuel Schmitt

Auteur : Stefan Zweig
Artistes : Francis Huster
Metteur en scène : Eric-Emmanuel Schmitt, Steve Suissa

Je prévois d'y aller le samedi 27 septembre à 19h
Tarif avec billet réduc en 2ème catégorie 16 euros au lieu de 26

Qui me suit ? Si vous êtes intéressés envoyez moi un mail à corinne@lentreedesartistes95.com
A réserver rapidement !
Sélection au TPE
Vign_tpe

O temps d’O

Compagnie Barolosolo

A partir de 6 ans

Samedi 8 novembre 15h

Spectacle haut en couleur et ce n'est pas peu dire car nous allons nous baigner avec la compagnie Barolosolo. Ces deux artistes d'une puissance et prouesse physique époustouflante vont nous embarquer dans leur kiosque aquatique par des jeux de porter, de mât chinois et de moment acrobatique incroyable et invraisemblable. Submergés par l'eau ils finiront par y rester s'y engouffrer et s'amuser. D'un bel univers poétique, musi- cal et burlesque où cirque et musique sont intimement liés. D'une performance sédui- sante et troublante, ils vont vous faire vivre de beaux moments d'univers poétiques, inattendus et fragiles pour votre plus grand plaisir.

 

— ThéâTre en FaMille / Cirque MusiCal —

 

L’homme qui marche 

Farid Ounchiouene

mardi 18 novembre 21h

Sensible et engagé, Farid Ounchiouene est un alchimiste du corps et des mots. Après avoir exploré les œuvres de Koltès, Mayorga, Chouaki, ou encore Dario Fo, il s’attaque cette fois à l’univers de Dostoïevski. L'Homme qui marche est un récit fantastique déployé dans un contexte urbain. Accompagné de trois danseurs hip-hop et contemporain et d’un musicien, il sillonne avec onirisme des thèmes comme la solitude, l’aliénation, la relation aux autres. Ensemble, dans un écho de corps et une fusion de mots, ils créent leurs destins et portent le rêve. La condition humaine est le cœur de cette œuvre morcelée de figures croisées au gré des pages d’un auteur qui sait si bien restituer la fragilité des êtres. Face à l’homme qui marche, rattrapez-le vite avant qu’il ne s’échappe derrière le rideau !

— Théâtre / Hip-Hop — 

 

Babillages

Compagnie Les singuliers

À partir de 2 ans

Samedi 17 janvier 11h

Sur le plateau des palettes en forme de cube de couleurs primaires que les deux artistes font évoluer au fur et à mesure du temps et des événements. Du texte babillé comme savent le faire ces petits bouts de zan. Phrasé pas encore complètement construit mais qui cependant a du sens. Ces deux artistes l'un jongleur, l'autre musicien ouverts à plusieurs disciplines comme le cirque, le théâtre, la musique, nous questionnent sur la communication du langage chez le petit. De la magie, des effets d'apparition et de disparition avec ces cubes. De la poésie dans le jonglage et d'une grande force musicale. Les sons qui deviennent musique font échos aux divers objets manipulés par le jongleur. Intuitive et ludique nous vivons une belle aventure. On en ressort reposé, riche de sens, de sensibilité et de tendresse.page6image13888

— Théâtre en Famille / jonglage / Musique — 

  

Entre deux

Emmanuel Auger

Compagnie le jour se lève

À partir de 9 ans

mardi 10 Février 20h30

Création en arts mêlés pour cinq interprètes dans une mosaïque de duos. Entre dualité, rivalité et tendresse, ce spectacle va vous faire découvrir des territoires artistiques très complémentaires. Les arts de la piste où ils conjuguent des disciplines au sol comme en aérien ; la chorégraphie qui viendra ryth- mer les tableaux entre acrobatie dansée et trapèze, danse en harnais et corde lisse; la vidéo et l'image qui nous transporteront dans un univers métaphorique. La musique jouée sur scène alliera la voix chantée à une musique enregistrée et la théâtralité dépeinte par les corps en mouvement et les images projetées. Laissez-vous embarquer entre terre et ciel. Entre homme et femme. Dans ces doubles jeux acrobatiques et aériens. 

- Théâtre en Famille / Cirque / Création — 

 

Peter Pan

Compagnie L’artifice

d'après james Matthew barrie

à partir de 8 ans

Vendredi 3 avril 20h30

Qui n’a pas rêvé de s’envoler ? Peter Pan, ce personnage mythique de la littérature jeu- nesse refuse de grandir en se réfugiant dans l’imaginaire... Une plongée bienfaisante dans le conte de James Matthew Barrie où petits et grands nourrissent la question de leur part d’enfance. Cruauté, douleur, tendresse et bonheur nous donnent à vivre une belle écriture dramatique qui se conjugue avec espoir et besoin de l'autre. D'une belle interprétation les comédiens, adultes qui font profession de «jouer», nous plongent dans cette histoire pour que petits et grands puissent répondre à cette question de l’enfance intérieure, éternellement présente ou temporairement épuisée. Spectacle propice à l'évasion imaginative du spectateur, la magie opère pleinement. 

— Théâtre en Famille — 

 

Asa Nisi Masa

José Montalvo

cie josé Montalvo

à partir de 5 ans

Vendredi 5 juin 20h30

Très heureux de pouvoir retrouver une nou- velle fois cet illustre chorégraphe qui nous fait l'honneur après toutes ces tournées mondiales de faire un passage à Bezons avec sa nouvelle création, et qui ravira petits et grands. S’adressant à la part d’enfance que chacun porte en soi, José Montalvo crée une pure fantaisie tissée de vingt contes chorégraphiques, dont le titre est un hommage au film de Federico Fellini, Huit et demi. Faisant dialoguer animaux et humains, Asa Nisi Masa est une pièce qui se danse et où l’on rit. Le magicien Montalvo compose un ensemble virtuose, dont le point commun est de mettre en scène des animaux et des humains. Faisant comme à son habitude se croiser tous les styles tous les styles de danse, le chorégraphe tricote une joyeuse féerie où l’usage des technologies numériques soutient l’imaginaire. Alors vous hésitez ? 

- Théâtre en Famille / Création / Danse / Magie — 

   

Si vous êtes intéressés, contactez-nous par mail : corinne@lentreedesartistes95.com afin que nous puissions obtenir des tarifs de groupe

Pour plus d'information, rendez vous sur 

http://public.ville-bezons.fr/blogtpe/wp-content/uploads/2014/06/couverture_TPE_14_15_BD.pdfpage36image4704

page36image4864 page36image5024

 

 
Vign_tdv

SANDRINE ROCHE AUTEUR 
STANISLAS NORDEY METTEUR EN SCÈNE

NEUF PETITES FILLES  création 

du 19 au 30 novembre 2014

THEATRE DES ABESSES

 

JOLIES MÔMES
La cour d’école est un monde en soi. À partir d’un documentaire de Claire Simon, Sandrine Roche et Stanislas Nordey cisèlent pour le théâtre les vérités embarrassantes qui s’y révèlent.

Les enfants ne sont pas des anges. Si jamais on en doute, il suffit de regarder Récréations (1992), inoubliable documentaire de Claire Simon. Tout se passe dans leur monde à eux, d’où sont exclus les adultes : la cour de l’école. On y voit jouer des gosses qui, en toute innocence, réinventent les lois de l’amour et de la guerre, et celle du plus fort. Il y a ceux qui se retrouvent ensemble, forment des groupes, celle qui reste seule, assise sur le perron et que les autres négligent. Comédienne, auteure, Sandrine Roche est partie du film pour retrouver ses souvenirs, les faire partager à travers des personnages de petites chipies qui ne se font pas de cadeaux, et pour tout dire, n’en font à personne. Rien d’étonnant à ce que Stanislas Nordey s’en empare. Metteur en scène et pédagogue, depuis toujours, il se passionne pour les écritures, pour la façon dont elles mettent au jour des vérités embarrassantes, pour les chemins que chacun prend ou tente de prendre afin de regarder le monde, se regarder, se connaître. Vivre. 

 

 

----------------------------------------


LE P'TIT CIRK CIE

HIRISINN

 

 TOUT PUBLIC À PARTIR DE 6 ANS

 

Du 9 décembre 2014 au 10 janvier 2015

Théâtre Le Monfort

 

DIALOGUE DE CORPS
Une poésie commune, entre trapézistes et acrobates.

En breton, le titre désigne des poils qui se hérissent. Pourquoi pas, les membres du P’tit Cirk n’en sont pas à une blague près. Il y a les trapézistes, il y a les acrobates qui, sans prononcer une parole, dialoguent de tout leur corps. Les uns s’envolent en une verticale vertigineuse, les autres s’enroulent à l’horizontale dans des anneaux chinois. Et puis il y a les regards, les sourires, les rires… C’est ainsi que avec une impétueuse énergie baignée d’humour complice, ils nous racontent leur vie. Pas toujours simple. Conflits de génération, grincements culturels, les motifs de désaccord ne manquent pas, les occasions de rapprochement non plus. Ici comme partout. Seulement ici, en plus, il y a la poésie. Celle d’un art millénaire autant que – au sens premier – merveilleux. Qui, encore et toujours, nous plonge dans sa féerie. Nous enchante.   

 

-----------------------------------------------------

 

ROALD DAHL AUTEUR 
SYLVAIN MAURICE METTEUR EN SCÈNE

LES SORCIÈRES

TOUT PUBLIC, À PARTIR DE 8 ANS

 

du 17 au 21 décembre 2014

théâtre des abbesses

 

NOIRES MERVEILLES
En musique et marionnettes, un conte infernal, où l’enfant Boy doit déjouer un complot international.

Voilà un gamin, orphelin, élevé par sa grand-mère. Norvégienne, grande fumeuse de cigares, familière des sorcières. Non pas celles des jolis contes qui, coiffées de chapeaux pointus, chevauchent des balais. Non, les vraies. D’autant plus dangereuses qu’elles ressemblent à n’importe qui. Donc le gamin apprend à les reconnaître et s’engage dans une lutte sans merci qui se termine par un banquet, dont il sort vivant, mais transformé en souris. Alors, comment ne pas plonger dans la féerie de ce monde d’humour joyeusement grinçant autant que délirant ? Monde que Sylvain Maurice fait vivre en musique, avec l’aide de quarante marionnettes accompagnées de leurs manipulateurs et de comédiens.

 

-------------------------------------------------------

LUIGI PIRANDELLO AUTEUR 
EMMANUEL DEMARCY-MOTA METTEUR EN SCÈNE

SIX PERSONNAGES EN QUÊTE D'AUTEUR

 re-création

AVEC LA TROUPE DU THÉÂTRE DE LA VILLE

 

 

du 14 au 31 janvier 2015

Théâtre de la Ville

 

L’INFINI DU THÉÂTRE
Éternel Pirandello ! Treize ans après une première version, Emmanuel Demarcy-Mota revient, avec la famille d’acteurs qui l’entourent, aux intrigues et conflits magistralement écrits par le dramaturge italien.

De façon imprévue, les personnages arrivent, s’imposent à un metteur en scène et ses comédiens, imposent leurs intrigues et conflits qui se cognent aux problèmes de cette troupe censée leur donner une réalité. Situation absurde, quotidienne pour tout homme de théâtre. En particulier Emmanuel Demarcy-Mota, qui ne conçoit pas son métier sans une équipe, une famille d’acteurs avec lesquels il creuse les infinis mystères de la vie et de sa « représentation ». Il a abordé une première fois la pièce de Pirandello en 2001, avec bonheur puisqu’elle s’est jouée pendant deux ans. On y trouvait déjà sa connaissance, son intelligence passionnée du théâtre et de ses indicibles lois. L’expérience acquise au cours des ans lui a permis de creuser encore, d’affiner son travail, de sorte qu’il devenait nécessaire de retrouver les personnages et leurs interprètes, et avec eux, retrouver les méandres d’une situation à travers laquelle s’inscrivent toutes les questions imaginables et inimaginables posées par le fait de vivre ensemble.

 

 

Plus d'infos sur : http://www.theatredelaville-paris.com

© 2014
Créer un site avec WebSelf